CROIX PETITE TEMOIGNAGES

 

 

 

 

ELOYROY

 Les femmes qui suivaient Jésus 

 dessins de Eloy Roy 

  

 

DES SOEURS RACONTENT LEUR VOCATION

 

Il y a 58 ans que je suis entrée : j’avais 26 ans.

A l’âge de deux ans, je me plaisais beaucoup devant la crèche de Noël dans notre église, et quand on me demandait ce que je voulais faire quand je serais grande, je répondais : « Je veux me marier avec le petit Jésus ».

J’ai toujours eu en moi le désir de me faire religieuse. A 19 ans, j’ai demandé à entrer au Carmel de Besançon, mais on m’a répondu : « Pas avant 21 ans ».

Je suis partie à l’usine à 20 ans : six ans d’usine avec protestants et protestantes. Alors là, j’y pensais aussi, mais je me demandais si vraiment je devais suivre cette voie ou me marier. J’ai prié beaucoup et à 26 ans je suis entrée au Carmel.

Je ne connaissais que la petite Thérèse, mais j’ai vu un Père Abbé cistercien. Je me suis sentie attirée par la vocation cistercienne, je lui en ai parlé et il m’a dit : « Dieu vous a fait venir ici, restez y ; il vous en fera bien sortir s’il le veut ».

Et au moment de la profession on ne m’a pas reçue, alors je suis venue me présenter à l’Abbaye de la Grâce-Dieu où on m’a reçue et je suis restée là.

J’ai alors approfondi ma vocation, je me suis toujours sentie bien attirée, j’ai senti aussi s’approfondir au plus profond de moi-même cette vie que vraiment Dieu me demandait. Je suis très heureuse.

Nous avons dû changer de monastère pour venir au Val d’Igny où je suis de plus en plus heureuse. Nous venons de quatre communautés mais pour moi, nous sommes vraiment une seule communauté. Toutes mes sœurs sont pour moi vraiment mes sœurs, on est toutes enfant du même Père, Dieu.

Soeur Martine

  

     À vous, les jeunes, je dis :

si vous entendez l'appel du Seigneur, ne le repoussez pas !

Situez-vous plutôt avec courage

dans les profonds courants de sainteté

que de grands saints et saintes ont fait naître

à la suite du Christ.

Entretenez en vous les aspirations typiques de votre âge,

mais adhérez sans tarder au projet de Dieu sur vous,

s'Il vous invite à chercher la sainteté dans la vie consacrée.

Admirez toutes les œuvres de Dieu dans le monde,

mais sachez fixer votre regard

sur les réalités promises à ne passer jamais.

(Vita consecrata n°106)  

ZACHEE  

 "Zachée, descends vite, je veux aller chez toi" (Lc 19,1-10)