CROIX PETITE PARTAGER LA PAROLE

 

 

 

CAREME2015SUITE  

 

" Je suis le chemin, la vérité, la vie " (Jn 14,6)

Depuis très longtemps, une phrase de St Jean m’habite parce qu’au début, elle m’intriguait, je ne comprenais pas ce qu’elle voulait dire. Elle était tellement concentrée en un raccourci saisissant que je n’y voyais pas toute la richesse de la parole de Jésus : « Je suis le chemin, la vérité, la vie » (Jn 14, 6).

J’ai donc longuement étudié ce verset, en particulier lors de mes études théologiques et j’y découvre encore aujourd’hui beaucoup de plaisir à la ruminer. Elle continue à me faire avancer et à tenir bon dans les moments difficiles de doute, de non-amour, de violence et de souffrance.

J’aime beaucoup marcher et le chemin est ce qui me permet d’aller, sans le Christ je tombe dans une impasse, une voie sans issue qui ne mène à rien.

Sans la vérité, je ne peux connaître, je vis dans l’illusion, l’imaginaire, le faux semblant, l’hypocrisie. Le Christ m’apporte la vérité qui « me rend libre », me fait connaître la réalité de Dieu le Père qui est Amour. Il est la Révélation de Dieu dans le monde.

Sans vie, je ne peux vivre, dirait La Palice. Sans le Christ, je ne peux vivre, ma vie n’a pas de sens, ma vie n’a aucun but. En Jésus est la vie et lui seul peut m’apporter la plénitude de la Vie, c’est-à-dire la vie qui ne finit pas, la vie éternelle.

De ce verset, transparaît l’amour qui se trouve aussi bien sur le chemin, que dans la vérité, que dans la vie.

Ce verset m’aide aussi à prier, pour tous les guides qui nous mènent sur le chemin de la paix, les gouvernants, les politiques, sur le chemin de la justice, les juges, les procureurs, les avocats, sur le chemin de la vie, les médecins, les infirmiers, les religieux.

En tant que moniale, j’essaie de vivre cet amour qui m’est donné dans la Parole de Dieu, sa lecture n’est-elle pas le chemin, sa méditation et l’oraison la vérité et sa contemplation la vie ?

Sœur Joëlle

 
CAREME2015FIN