CROIX PETITE PARTAGER LA PAROLE

 

 

 

CAREME2015SUITE

 

 

Lorsque l’auteur du livre de la Sagesse relit  les épisodes de l’Exode,  il développe une série de comparaisons entre Israélites et Égyptiens, et j’ai trouvé au chapitre 16 un verset qui depuis longtemps m’accompagne. Il fait référence à ceux qui ont été mordu par le serpent au désert. Et l’auteur écrit :

« Et ni herbe ni pommade ne vint les soulager,

mais ta Parole, Seigneur, elle qui guérit tout » Sag  16,12 

C’est dans les Psaumes  que je puise aussi, chaque jour.

Le psaume 45 est pour moi un point d’ancrage solide lorsque les évènements me bousculent :  « Dieu est pour nous refuge et force,

secours dans la détresse, toujours offert »

Puis le psalmiste décrit dans un langage imagé les montagnes qui s’effondrent dans la mer, et tremblent dans la tempête. Scènes de chaos, tout va mal.  Et revient cet invariable refrain : « Il est avec nous le Seigneur de l’univers,

citadelle pour nous le Dieu de Jacob »

Tout peut s’effondrer : il est avec nous, avec moi.

Enfin, je citerai le psaume  15. Il m’accompagne chaque jour  « lampe de ma route ».

C’est un cri de confiance : « Garde-moi, de toi dépend mon sort. »  

Une autre traduction dit : « Tu tiens mon destin. »

C’est l’aveu de ma faiblesse : « Toutes les idoles du pays, ces dieux que j’aimais… 

            On se rue à leur suite… »

C’est aussi l’expression de mon désir :

« Mes lèvres ne prononceront plus leurs noms. »

Tu m’apprends le chemin de la vie… 

Le chemin, je le poursuis, jour après jour, et au terme je pourrai, j’espère, m’écrier comme le psalmiste :  « A ta droite éternité de délices. »

Soeur Alix

 
CAREME2015FIN