CROIX PETITE PARTAGER LA PAROLE

 

 

 

CAREME2015SUITE  

 

« Et sa mère gardait toutes ces choses fidèlement dans son cœur » (Lc 2 , 51)

Je me souviens encore de l’émotion éprouvée après le décès de ma mère. Avec mes frères et sœurs, nous avons trouvé dans ses affaires cinq boîtes de chaussures avec le prénom de chacun sur une de ces boîtes.

Pour ma part, dans la boîte qui portait mon nom, j’ai retrouvé des cahiers, des rédactions réussies, les premières lettres, des dessins aux feutres délavés, une statue de la Vierge maladroitement modelée, des images de première communion, ces cadeaux de la fête des mères,… autant d’objets insignifiants, des restes de l’enfance mais qui sont des jalons vers la vie adulte.

Quand la vie amène au déménagement, il faut trier, jeter, conserver, retenir, laisser-aller. Quand les papiers brûlent, il reste la mémoire du cœur, ce grenier d’une existence. Et ce verset de l’évangile de Luc m’a souvent accompagnée dans le tri de mon existence.

Marie garde dans son cœur l’enfance du Christ, et toute sa vie. L’Evangile est très discret, quel intérêt ? Ce silence des Evangiles est la mémoire patiente et silencieuse de l’amour dont seule une mère est capable.

Ce verset, dans la contemplation de Marie, me tourne vers le mystère de l’Incarnation. « Même si le Christ était né mille fois à Bethléem, tu restes perdu à jamais s’il n’est pas né en toi » nous dit Angelius Silesius : invitation forte à intérioriser les mystères de la vie du Christ, pour que naisse en moi l’homme nouveau.

Cette attitude de Marie me parle aujourd’hui : elle a su faire le vide en elle (trier – jeter – conserver) pour que naisse le Sauveur du monde. Cela me pousse à méditer les Evangiles, m’efforçant de les comprendre, de les mémoriser, de les laisser éclairer toutes les dimensions de mon être.

Mais c’est aussi accepter d’être pleinement présente aux aspirations des hommes et des femmes d’aujourd’hui, ayant comme Marie, un cœur aux dimensions du monde, essayant comme elle d’être une mère universelle.

Martine (Madagascar)

 
CAREME2015FIN