CROIX PETITE PARTAGER LA PAROLE

 

 

 

CAREME2015SUITE  

 

« Sachant que dés lors tout était achevé,

pour que l’Ecriture soit accomplie jusqu’au bout,

Jésus dit : ‘J’ai soif’ »

(Jn 19,28).

 

« J’ai soif », ces deux mots de Jésus sur la croix m’ont interpellée depuis mon adolescence.

Peut-on refuser de donner à boire à quelqu’un qui crie sa soif ?

Et c’est Jésus qui a soif, lui, notre Dieu qui, pour nous, meurt sur la croix après avoir donné toute sa vie pour nous.

Comment ne pas essayer de tout faire pour apaiser cette soif, une soif qui ne cessera que lorsque la dernière heure du monde aura sonné ?

Cela m’a stimulée dans ma vie chrétienne, j’ai essayé de répondre en mettant la vitalité de ma jeunesse au service de Dieu, et finalement en lui consacrant toute ma vie dans le silence et la prière du cloître.

Dans notre monde où la foi en Dieu vacille, j’entends de plus en plus le cri de Jésus : « J’ai soif ».

Offrons-lui le « verre d’eau » qu’il attend de nous, chaque jour.

Soeur Dominique

 
CAREME2015FIN