CROIX PETITE LE REGROUPEMENT

 

 

 

 

 

BELVAL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  BELVAL                                           

 

GRACE DIEU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                          LA GRACE-DIEU 

 

 travaux

 

 

 

 

 

 

 

 

        IGNY - TRAVAUX                          

 

UBEXY

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                            UBEXY 

 

 

 

La nouvelle communauté de N.D. du Val d’Igny

 

En 2005, des abbés et abbesses du Nord-Est de la France se réunissent de façon informelle pour des échanges pastoraux. Assez vite émerge la question de l’avenir pour les communautés de moniales de cette région, qui partagent une diminution significative de leurs effectifs et de leurs forces suite au vieillissement de leurs membres et au manque de vocations. La réflexion s’intensifie au cours de l’année 2006, en lien désormais avec l’Abbé Général et son conseil, pour discerner dans quelle voie s’engager pour que la vie cistercienne continue de fleurir.

Au terme d’une série de réunions et de plusieurs consultations, trois des communautés se déterminent, à la Pentecôte 2007, en faveur de leur union : il s’agit de Belval dans le Pas de Calais, de La Grâce-Dieu dans le Doubs et d’Igny dans la Marne. Approuvée par le chapitre général, la nouvelle communauté de N.D. du Val d’Igny est reconnue par Rome le 8 décembre 2008. Mère Inès Gravier, ancienne abbesse de El Encuentro au Mexique et alors supérieure ad nutum de ND de Belval, est nommée administratrice apostolique.

A Igny, lieu du regroupement, des travaux sont entrepris en 2009 pour accueillir 65 moniales. Pendant les travaux, qui vont durer plus de trois ans, la plupart des soeurs quittent le monastère et vont vivre à l'abbaye de Belval, à celle de la Grâce-Dieu, celle de La Coudre-Laval ou celle de Blauvac. Les soeurs trop âgées ou dépendantes sont accueillies dans les maisons de retraite religieuses du département. Un petit group composé de soeurs des trois monastères reste à Igny sous la responsabilité de Mère Inès pour y assurer la prière, garder les lieux et continuer la fabrication du chocolat.

Le chantier a notamment concerné les bâtiments de l'accueil, avec la mise aux normes de l'installation sanitaire et l'amènagement d'une grande bibliothèque, mais aussi et surtout les lieux d'habitation des moniales. Une Petit Unité de Vie de 24 chambres, dont 6 dans l'extension construite sur la droite de l'abbaye,  est aménagée pour permettre aux sœurs anciennes de demeurer dans un cadre monastique tout en bénéficiant des soins médicaux nécessaires. Cette P.U.V comprend également une salle à manger et une salle de lecture.

L'église a, elle aussi, subi quelques aménagements avec l'installation d'un chauffage au sol, l'amélioration de l'acoustique, la réorganisation de l'espace liturgique, ainsi qu'un accès pour les personnes handicapées. La bénédiction du nouvel autel, le 15 avril 2012, signe l'aboutissement de tous ces efforts d'adaptation et permet aux chrétiens du voisinage de découvril le visage de la nouvelle communauté revenue sur place à partir d'octobre 2011.

En 2010 la communauté cistercienne d’Ubexy dans les Vosges demande à se joindre aux sœurs du Val d’Igny. Ce projet, ratifié par le chapitre général de septembre 2011, puis par Rome dès le mois suivant, se concrétise en août 2012 par l'arrivée des soeurs.

A noter que les communautés de Belval, Igny et Ubexy sont toutes trois filles de La Coudre-Laval en Mayenne (elles ont été fondées respectivement en 1893, 1929 et 1841). Les soeurs de la Grâce-Dieu sont les héritières de la communauté de Port-Royal de Paris, laquelle, après une renaissance à Besançon en 1840, s’installe en 1927 à la Grâce-Dieu, ancien monastère cistercien fondé, comme Igny, par des moines au douzième siècle. A noter encore le rayonnement de nos communautés d'origine : Ubexy a fondé au Japon en 1898 et au Mexique en 1971 ; Igny a fondé au Zaire (auj. RDC) en 1955.

Le point d'orgue de ce regroupement a lieu le 13 mai 2014 avec l'élection de Mère Isabelle Valez comme première abbesse de la nouvelle communauté de Notre-Dame du Val d'Igny. Sa bénédiction abbatiale, le samedi 5 juillet 2014, par Mgr Jordan, archevêque de Reims, en présence de Dom Jean-Marc Thévenet, abbé d'Acey et Père Immédiat, rassemble de nombreux frères et soeurs moines et moniales, des prêtres et des religieuses du diocèse, des amis de partout (photos : cliquer ici)

BEN AB

Pour les soeurs maintenant réunies au Val d'Igny, le vivre ensemble se construit au fil des jours dans la liturgie et le travail partagés. Les plus jeunes et les soeurs âgées encore valides collaborent à la bonne marche de la maison, selon leurs talents et leurs forces, unies dans une même quête du visage de Dieu qui les a rassemblées en ce lieu.