CROIX PETITE AU FIL DE LA LITURGIE

 

16EME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE (ANNEE B) - 22JUILLET 2018

 


Évangile selon Saint Marc (6, 30-34)

Après leur première mission,
les Apôtres se réunirent auprès de Jésus, 
et lui annoncèrent tout ce qu’ils avaient fait et enseigné. 
 
Il leur dit : 
« Venez à l’écart dans un endroit désert, 
et reposez-vous un peu. » 
 
De fait, ceux qui arrivaient et ceux qui partaient étaient nombreux, 
et l’on n’avait même pas le temps de manger. 
 
Alors, ils partirent en barque 
pour un endroit désert, à l’écart. 
 
Les gens les virent s’éloigner, 
et beaucoup comprirent leur intention. 
Alors, à pied, de toutes les villes, 
ils coururent là-bas 
et arrivèrent avant eux.
 
En débarquant, Jésus vit une grande foule. 
Il fut saisi de compassion envers eux, 
parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger. 
Alors, il se mit à les enseigner longuement.
 
***
PS 22 (23)

Le Seigneur est mon berger :
je ne manque de rien.
Sur des prés d’herbe fraîche,
il me fait reposer.

Il me mène vers les eaux tranquilles
et me fait revivre ;
il me conduit par le juste chemin
pour l’honneur de son nom.

Si je traverse les ravins de la mort,
je ne crains aucun mal,
car tu es avec moi :
ton bâton me guide et me rassure.

Tu prépares la table pour moi
devant mes ennemis ;
tu répands le parfum sur ma tête,
ma coupe est débordante.

Grâce et bonheur m’accompagnent
tous les jours de ma vie ;
j’habiterai la maison du Seigneur
pour la durée de mes jours.


 

 

 

 

 

Thérèse d'Avila - Les demeures ch.3

Considérons que nos sens et nos puissances (entendement, mémoire et volonté) sont les habitants de ce château intérieur de l’âme – car c’est la comparaison que j’ai prise afin de pouvoir m’expliquer – ; ils l’ont quitté et se sont mêlés, depuis de longs jours et même des années, à des étrangers ennemis de son bien.

Une fois partis, ils ont compris leur malheur ; ils se sont rapprochés du château, mais ils ne parviennent plus à y rentrer, tant l’habitude de se tenir dehors est pernicieuse. Du moins ce ne sont plus des traîtres ; ils se trouvent dans le voisinage du château.

A la vue de leur bonne volonté, le grand Roi qui l’habite veut bien dans son immense miséricorde les ramener à lui ; ce bon Pasteur donne un coup de sifflet si suave qu’ils le perçoivent à peine, mais qui leur fait reconnaître sa voix ; et alors ils n’errent plus autant à l’aventure et reviennent à leur demeure.

Ce coup de sifflet du Pasteur a tant d’empire sur eux qu’ils abandonnent les choses extérieures dans lesquelles ils étaient absorbés et rentrent dans le château. Il me semble que je n’ai jamais mieux expliqué cette faveur qu’en ce moment.

Quand on cherche Dieu, on le trouve mieux et d’une manière plus profitable en soi que dans les créatures ; c’est là que saint Augustin l’a trouvé, comme il nous le raconte (dans les Confessions), après l’avoir cherché en beaucoup d’endroits. L’âme reçoit un secours précieux quand Dieu lui accorde cette faveur.

N’allez pas croire cependant que vous l’obtiendrez à l’aide de l’entendement en considérant que Dieu est au-dedans de vous, ou à l’aide de l’imagination, en vous le représentant en vous. Cette méthode est bonne, et c’est là une excellente manière de méditer ; elle est basée sur la vérité, puisque de fait Dieu est au-dedans de nous-mêmes ; mais chacun de nous peut y réussir, avec le secours de Dieu, bien entendu.

Ce n’est point là le recueillement dont je parle ; il est d’une tout autre sorte. Parfois même, l’âme n’a pas encore commencé à penser à Dieu, que les gens dont nous parlons – les sens et les puissances – se trouvent déjà dans le château, on ne sait comment ils y sont entrés, ni comment ils ont entendu le coup de sifflet de leur Pasteur, puisque les oreilles n’ont perçu aucun son ; mais on sent d’une manière notable à l’intime de l’âme un recueillement plein de suavité, comme peuvent s’en convaincre ceux qui en ont l’expérience ; pour moi, je ne saurais m’expliquer plus clairement.

  CHRISTARCABAS

        Pour la méditation quotidienne : 

      https://www.aelf.org/

      http://j.leveque-ocd.pagesperso-orange.fr/

ignyUserSpiritualité5

AFL2

Sois favorable à tes fidèles, Seigneur,

et multiplie les dons de ta grâce :

entretiens en eux la foi, l'espérance et la charité,

pour qu'ils soient toujours attentifs à garder tes commandements.

Par Jésus le Christ notre Seigneur.